Cognac Grosperrin Grande Champagne n°25 1925

Cognac Grande Champagne n°25 Grosperrin

Un énorme coup de cœur qui donne des frissons pour ce Trésor du Cognac, une Grande Champagne n°25 pour 1925, sa date de distillation. Presqu'un siècle à maturer pour être à point. Moins de 300 bouteilles de cette cuvée d'exception, un produit rare à partager en petit comité avec de véritables amateurs.

699,17 € (998,81 € le litre)
Derniers articles en stock

Description

Présentation du Cognac Grande Champagne n°25 de la Maison Grosperrin

En 1925 naissait Jean d'Ormesson. Cette même année fût créé en Angleterre les feux rouges et les lignes blanches sur les routes. On est 7 ans après la fin de la 1ère guerre mondiale, 4 ans avant la crise économique. 1925, c'était un temps que les moins de 100 ans ne peuvent pas connaître. Et en 1925, quelque part en Grande Champagne, dans un chai de Cognac, fût distillé cette eau de vie qui sans le savoir, deviendra un véritable trésor. 1925 : presque un siècle s'est écoulé. Ce Cognac a sagement patienté en tonneau pour finir par connaître son heure de gloire. Une maturation lente, longue, qui apportera une complexité aromatique à ce Cognac. Déguster cette pépite est un privilège dont peu de personne auront la chance de profiter. 204 litres et pas une goutte de plus. C'est tellement peu. Alors les quelques centilitres que l'on a dans le verre deviennent précieux. On le hume, de nombreuses fois, profitant de ce nez riche, complexe, marqué par des notes de rancio et de boisé, avec une belle finesse. Un nez qui évolue dans le verre. Et puis quand on ne résiste plus, on porte le verre à sa bouche pour qu'il livre l'autre partie de lui-même. Majestueuse, elle est à la hauteur de la patience que l'on a eu, dérisoire au vu des années qu'il a fallut à cette eau-de-vie pour devenir ce qu'elle est. La bouche est riche, complexe, intense, avec ses mêmes notes de rancio et de boisé. On y trouve également une touche plus fruité. Il est à la fois très présent et en même temps tout en finesse. Il est sans aucun doute parmi les meilleurs Cognacs jamais produits. 

Le millésime 1925 ne peut pas être revendiqué sur l'étiquette car la réglementation du Cognac est l'une des plus restrictives. Pour millésimer une eau-de-vie de Cognac, le fût doit être scellé par un officier assermenté. Ce qui n'a pas été le cas de celui-ci. Il a donc bien été distillé en 1925, sans que cela réponde aux exigences de la réglementation pour le mentionner sur l'étiquette.

Fiche technique

Grosperrin
Fiche technique
Région
Cognac
Appellation
Cognac Grande Champagne
Cuvée
N°25
Volume
0,70 L
Degré Alcoolique
42,10% Vol.

Vous aimerez aussi